Impression : nos conseils pour préparer un fichier grand format

La garantie d’une qualité élevée pour un tirage d’impression en grand format dépend de quelques paramètres. Un mauvais calibrage ou une omission pendant la prise de vue engendre des contraintes importantes. Par conséquent, pour s’assurer de l’effectuer correctement, il est impératif de miser sur une bonne préparation des fichiers. Ces quelques points doivent être pris en compte pour mener à bien votre projet.

La résolution

Quel que soit le type de document en grand format que vous souhaiterez tirer, il est impératif de se focaliser sur la résolution. Il s’agit de la quantité de pixels nécessaires pour produire une impression sans perte. Pour imprimer en grand format, vous devez opter pour une résolution optimale entre 120 et 150 dpi. En optant pour une dimension en dessous, vous risquer d’avoir un résultat qui laisse à désirer. Vous devez aussi prendre en considération le support que vous allez utiliser. Par ailleurs, la distance à laquelle le média sera visionné a également son importance. Ces quelques données peuvent vous servir dans votre travail d’impression.

  • Pour une impression sur un support de moins de 1 m, il est préférable d’opter pour une résolution comprise entre 200 à 300 dpi.
  • Pour un support de 1 à 2 m, favorisez une résolution d’environ 150 dpi à l’échelle finale.
  • Pour un support de 2 à 5 m, misez sur une résolution avoisinant les 100 dpi à l’échelle finale.
  • Au-delà de ces dimensions d’impression, optez pour une résolution de 50 à 80 dpi à l’échelle finale.

En suivant l’actualité de l’impression grand format, vous pourrez rester à jour sur les dernières recommendations de résolution pour vos impressions. Cependant, il faut savoir que plus vous choisissez de basses résolutions, plus vos chances d’obtenir une impression pixellisée sont importantes. Par ailleurs, veillez à ce que les fichiers que vous allez faire parvenir à votre imprimeur respectent les critères de résolution et de dimensions.

La couleur

La couleur est élément à ne pas négliger dans la conception d’un fichier pour une impression en grand format. Elle peut engendrer divers soucis. En effet, le calibrage-écran ne sera jamais complètement identique aux rendues finales. Il est rare, voire impossible, que vous ayez la même couleur sur l’image imprimée et celle que vous avez arrangée sur votre ordinateur. Dans un travail d’impression, il existe divers paramètres que vous devez considérer.

Le calibrage

Chaque écran a son propre calibrage. Cette variation est engendrée par la fréquence d’utilisation du dispositif et son âge. Par conséquent, une couleur n’est pas la même d’un écran à un autre. Cette situation aura des impacts sur votre impression en grand format.

Le support d’impression

En impression numérique, vous avez le choix entre différents supports. Les plus connus sont la bâche, le vinyle et le papier. À cet effet, le rendu de la couleur varie en fonction du support que vous utilisez.

Le type d’encre

Le type d’encre que vous utiliserez peut modifier la couleur lors de l’impression. Que vous optiez pour de l’éco-solvant ou un séchage UV, il y a toujours une certaine nuance dans les couleurs.

Les têtes d’impression

La qualité de couleur obtenue après l’impression n’est pas le même avec une tête d’impression neuve et usée.

Pour la préparation de vos fichiers grands formats, il est judicieux de paramétrer votre colorimétrie en CMJN ou cyan, magenta, jaune, noir. Celui-ci est destiné à une impression en grand format. Le mode CMJN est disponible uniquement sur les logiciels Photoshop ou Illustrator. Il vous garantit un rendu plus proche de la conception que vous avez réalisée sur votre ordinateur, puisque l’impression s’effectue en quadrichromie.

Fond perdu, marge et traits de coupe

Le fond perdu rend la découpe du support moins ardue. Il est obligatoire avec les impressions sur petit format. Pour ce qui est des fichiers grand format, qui sont destinés pour d’imposants panneaux publicitaires, vous n’avez pas besoin de disposer d’un fond perdu lors de la conception de vos fichiers. Il en est de même pour les traits de coupe qui sont réservés au petit format.

Cependant, la mise en place d’une marge est obligatoire lors de la conception de vos fichiers en grand format. Il s’agit d’un espace qui ne comporte ni texte ni logo. La marge, d’une dimension de 5 mm, est instaurée sur le haut, le bas, la gauche et la droite du document à imprimer. Elle est indispensable pour qu’aucun texte ou image ne soient pas coupés durant l’impression numérique. En contrepartie, la marge peut accueillir les éléments décoratifs, tels que les bandeaux ou les filets.

Le format des fichiers

Pour que vos fichiers en grand format puissent être conformes aux techniques d’impression, vous devez choisir entre 3 types de formats d’enregistrement. Il s’agit des formats PDF, JPEG et TIFF. Le format Word est à prohiber. Votre choix doit se reposer sur la dimension et le contenu de votre affiche à imprimer.

Il est judicieux d’opter pour le format PDF pour l’impression d’un logo ou d’un texte en grand format. Orientez-vous vers le format TIFF si votre fichier comporte en même temps des photos, des textes ou une superposition d’images. Si vous avez l’intention de réaliser une impression sur PLV, il est préférable de miser sur le format TIFF. Cependant, vous devez procéder à une compression de fichiers sur format LZW.

Les gabarits et la mise en page

Lors de la création de vos fichiers grand format, vous devez prendre en compte les techniques de production et les particularités de votre imprimeur. En effet, ces dernières sont différentes d’un professionnel en impression à un autre. Pour cela, il faut télécharger les gabarits utilisés par votre imprimeur. Si vous avez différents imprimeurs, vous devez disposer de chacun des gabarits qu’ils utilisent.

Il est important de comprendre que la distance de vue n’est pas la même pour un grand format et une affiche standard. Vos impressions en grand format sont destinées à être visibles de loin. Par conséquent, il est impératif de miser sur des caractères imposants. Pour ce qui est de leurs couleurs, il est important qu’elles se démarquent de celle du fond. Par précaution, évitez d’empiler sur votre conception des éléments inutiles. Limitez-vous à l’essentiel, à savoir, la présentation de votre produit ou à l’optimisation de votre logo.

En somme, la préparation d’un fichier en grand format est soumise à quelques spécificités que vous devez suivre pour vous garantir le résultat souhaité.